Comment fonctionne le cannabis thérapeutique ?

Afin de ralentir l’évolution de certaines maladies, les médecins se tournent vers les plantes aux vertus psychostimulantes tels que le cannabis. En Finlande, Allemagne et Italie, l’usage thérapeutique du cannabis a pu soigner d’innombrables patients. Cependant, en France, son usage est soumis à l’obtention d’une prescription exceptionnelle. Comment fonctionne le cannabis thérapeutique ? Quelles sont les maladies qu’il peut traiter ? Retrouvez les propos des spécialistes à ce sujet.

L’usage du cannabis thérapeutique en France

Depuis le 11 juillet 2019, l’utilisation du cannabis thérapeutique ou marijuana médicale est autorisée en France.

La fabrication du cannabis médicale ou marijuana médicale

Afin d’utiliser le cannabis à des fins thérapeutiques, les biologistes doivent extraire les molécules de tétrahydrocannabinol ou THC de la plante. En général, une fleur de cannabis peut contenir entre 4 à 9 % de THC

Qui peuvent consommer du cannabis thérapeutique ?

Sachez que le cannabis thérapeutique est développé à l’intention des malades qui font face à une « impasse thérapeutique ». La marijuana thérapeutique peut l’aider à ralentir le développement de certains spasmes. À première vue, l’âge du patient peut influer sur la dose de cannabis thérapeutique qui lui est prescrite. Toutefois, afin d’éviter toute sorte de complication, la marijuana thérapeutique est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes.

Le fonctionnement du cannabis thérapeutique

Suite à des tests cliniques, la marijuana thérapeutique est disponible sous plusieurs formes. Pour un effet immédiat, le médecin traitant vous prescrira une dose raisonnable d’huile et de fleur séchées à inhaler. Dans le cas contraire, il vous recommandera la prise régulière de solution buvable.

Les vertus inestimables de la marijuana médicale

Selon les spécialistes, la marijuana médicale possède des vertus inestimables.
Antidouleur
Il peut soulager les douleurs relatives à une chirurgie esthétique.
Anti-spasmes
Suite à des tests, le THC peut ralentir le développement du SIDA. De plus, il lutte contre la sclérose en plaques et l’épilepsie.
Neuroprotectrices
Le cannabis médical peut aider à réduire les effets de l’Alzheimer chez les personnes âgées.
Anti-vomissement
Il peut être d’une grande aide aux personnes qui souffrent des effets indésirables de la chimiothérapie.